Comment BPCE Energeco et Banque Populaire Val de France vont-ils financer une immense volière photovoltaïque de 29 MWc à Loury ?

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, nous allons plonger dans le monde fascinant de l’énergie solaire avec un projet impressionnant : la construction d’une immense volière photovoltaïque de 29 MWc à Loury. Mais comment BPCE Energeco et Banque Populaire Val de France vont-ils financer cette prouesse ? Suivez le guide pour tout savoir sur ce projet innovant et prometteur !

Sommaire :

Le Contexte Innovant du Projet

À la ferme de Loury, un chantier audacieux est sur le point de transformer la manière dont nous concevons la production agricole et énergétique. En lieu et place d’une ancienne volière faite de filets et de mâts en bois, s’élèvera une structure alliant sécurité et durabilité : une volière photovoltaïque de 29 MWc. Ce projet avant-gardiste, développé avec le soutien de BPCE Energeco et de Banque Populaire Val de France, s’étendra sur près de 40 hectares et présentera la double fonction de protection aviaire et de production électrique.

Un Financement Bancaire sur Mesure

L’aspect le plus fascinant de ce projet réside dans son modèle de financement innovant. BPCE Energeco et la Banque Populaire Val de France ont mis en place un plan de financement bancaire d’une durée de 23 ans, spécifiquement conçu pour soutenir la construction de cette installation hors norme. Cette démarche illustre non seulement un engagement dans le développement durable, mais aussi une confiance dans la viabilité à long terme des infrastructures combinant agriculture et énergie solaire.

Avantages Multifacétés

Le site de Lourier promet plusieurs bénéfices notables. La structure résistante aux vents forts protège efficacement contre l’intrusion d’oiseaux migrateurs pouvant transmettre des maladies. Par ailleurs, les zones ombragées sous les panneaux photovoltaïques améliorent le confort des animaux pendant les chauds mois d’été, assurant ainsi une meilleure qualité de vie pour le bétail tout en optimisant les conditions de travail agricole.

  • Durabilité : Résistance accrue contre les intempéries, contribuant à la pérennité de l’installation.
  • Sécurité : Protection efficace contre les nuisibles et les maladies aviaires.
  • Confort : Meilleure condition de vie pour les animaux grâce à l’ombrage.
  • Économie : Réduction des coûts énergétiques et création d’un revenu stable pour le fermier.
Lire plus sur le sujet :  Comment Addax Energy a-t-il réussi à sécuriser un financement de 195 millions de dollars ? Découvrez les détails maintenant !

Mise en Service et Rendements Attendus

Le calendrier prévoit que la volière soit pleinement opérationnelle d’ici l’été 2025. Une fois en service, elle devrait générer environ 32 GWh par an. Cette production énergétique non seulement couvre les besoins de la ferme mais ouvre aussi le potentiel de fournir de l’électricité à un réseau plus large. Le propriétaire, en outre, bénéficiera d’un revenu locatif sécurisé pour au moins 30 ans, découlant de la location des terres pour ce projet.

En conclusion, ce projet pionnier de Loury illustre parfaitement le potentique critique de la combinaison de l’agriculture et de la technologie photovoltaïque, offrant une feuille de route pour d’autres initiatives cherchant à marier la durabilité environnementale avec la viabilité économique. BPCE Energeco et Banque Populaire Val de France sont à la barre de cette aventure écologiquement et financièrement prometteuse.

@edouardclercch

Qu’est-ce qu’un plan de financement ? 🗺 Tu connaissais le fonctionnement de ce type de plan ? Pour plus de conseils immo, abonne-toi 🔥 ps : J’organise une conférence le mardi 14 mars à 20h, go t’inscrire le lien est en bio 🚀 #fyp #pourtoi #immobilier #suisse #construire #conseilimmobilier #immo #expertimmobilier #achatimmobilier  #venteimmobiliere #maison #appartement #acheterunemaison #propriétaire

♬ son original – Edouard Clerc
Vincent Poltro
Les derniers articles par Vincent Poltro (tout voir)
Lire plus sur le sujet :  Comment obtenir le financement nécessaire pour acheter votre premier bien immobilier ?

Laisser un commentaire